O-judaïsme.com, vente en ligne portes-bonheur, bracelets, merkaba, kippa, mains hamsa, étoile de David fabriqués et importés exclusivement d'Israël Mettre en favoris

L'épée de Gédéon

13/08/2013

La signification et la force prodiguée par l'épée de Gédéon sont expliquées ici :

Peut-on demander des signes à D.ieu? Et dans l'affirmative, faut-il être aussi précis que Gédéon lorsqu'il a réclamé les signes de la toison?


Les trois chapitres consacrés à Gédéon nous présentent un homme d'une foi exemplaire.
Dès la rencontre avec l'ange de l' Eternel sous le térébinthe d'Ophra, Gédéon s'engage.
Une fois convaincu de l'identité du messager, il obéit à Dieu au péril de sa vie.

Sans un murmure, il accepte de réduire son armée à 10000, puis à 300 quand D.ieu le lui demande. Enfin mû par une foi sans limite, il engage les hostilités avec cette poignée de combattants contre une force innombrable. Gédéon est un héros de la foi.Lorsque Gédéon demande les signes de la toison, il n'est pas seul.
Celui-ci demande les signes de la toison, non pour lui-même, mais pour le peuple. Le juge sait que Dieu accordera la victoire; eux en doutent.

Voilà le point crucial à saisir: Gédéon demande à Dieu de confirmer au peuple l'appel qu'il a reçu en privé.

“Gédéon dit à Dieu : Si tu veux sauver Israël par ma main, comme tu l’as dit, voici : je vais mettre une toison de laine sur l’aire ; si la rosée vient sur la toison seule et que tout le terrain reste sec, je reconnaîtrai que tu sauveras Israël par ma main, comme tu l’as dit. Il en fut ainsi. Le jour suivant, il se leva de bon matin, pressa la toison, en exprima la rosée, la rosée de la toison, plein une coupe d’eau. Gédéon dit à Dieu : Que ta colère ne s’enflamme pas contre moi, et je ne parlerai plus que cette fois : Je voudrais seulement faire encore une épreuve avec la toison : que la toison seule reste sèche et que la rosée vienne sur tout le terrain. Et Dieu fit ainsi cette nuit–là. La toison seule resta sèche et la rosée vint sur tout le terrain.” (Juges 6:36-40). Il va donc utiliser une toison  (une peau de mouton) comme intermédiaire entre le peuple et Dieu.

Plusieurs commentateurs ont donné des significations différentes aux miracles de la toison.
La plupart s’accordent pour voir dans la rosée le symbole de la bénédiction qui vient de Dieu et permet la vie sur la terre.
La toison représente sûrement Israël, peuple de bergers, pays où la vie est douce (le lait et le miel), comme une peau de mouton est douce.
L’aire autour représente les nations, peut-être Amalek et les Madianites.

La signification du premier signe : la rosée sur la toison et non sur l’aire annonce que la bénédiction divine reposera sur Israël et non sur les Madianites. Cela peut vouloir dire aussi que le peuple juif a été choisi de Dieu dans un premier temps (l’Ancien Testament).
Le deuxième signe est là pour confirmer le premier et non le contredire : la rosée se répand sur l’aire et non sur la toison. Gédéon ne souhaite donc pas en demandant ce signe que la bénédiction soit sur ses ennemis, mais que le signe confirme la victoire d’Israël sur Madian.

Le premier signe était « naturel » parce qu’il est logique que la rosée s’accroche davantage à une toison qu’à une aire.
Pour démontrer au peuple que Dieu est plus puissant et qu’il leur donnera la victoire sur l’ennemi spirituel représenté par Baal, Dieu de la fertilité, Gédéon demande un deuxième signe « anti-naturel », la rosée s’attachera à l’aire et non à la toison.
Ainsi le peuple aura la victoire sur l’ennemi humain, mais aussi sur les idoles infiltrées.

Votre Panier

Votre panier est vide

Espace Membre

Promotion

Newsletter